FANDOM


""Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux", telle est ma devise."
―Oboro[src]

Oboro est l'Exécuteur du Darwin's Game. Son rôle est d'éliminer toute personne menaçant la bonne marche du jeu, à commencer par les forces de police.

ApparenceModifier

Oboro se présente sous les traits d'un jeune homme aux cheveux blonds mi-longs. Il est usuellement vêtu de vêtements noirs dont une sorte de pantalon bouffant et porte une croix renversée autour de son cou.

PersonnalitéModifier

En dépit de ses activités sordides, Oboro montre une personnalité relativement joviale, bien que sa joie concerne également la perspective de commettre un ou plusieurs meurtres. Il a tendance à donner des surnoms affectueux comme "Kanaminou" pour Kaname Sudo.

BiographieModifier

L'ExécuteurModifier

Lorsque le sergent Yukimasa Tagonaka se retrouve impliqué dans le Darwin's Game lors de la Chasse au trésor de Shibuya, le commentateur de la salle de paris de Trinity mentionne un Exécuteur qui pourrait bientôt se lancer aux trousses du policier. Cependant, le sergent Tagonaka n'a pour l'heure pas eu affaire à Oboro[1].

Quelques temps après la Chasse au trésor, Oboro se trouve dans une église, où il vient de perpétrer un massacre. Il est alors contacté par l'Administrateur du Darwin's Game, qui lui demande d'éviter de s'en prendre à Kaname Sudo, dont Oboro a suivi la victoire totale contre les Eighth, et l'envoie assassiner Edward Risler, un analyste de la CIA enquêtant sur le jeu. Oboro s'y rend et tue l'agent de la CIA avant de faire exploser son bureau[2].

Le Hunting GameModifier

Lors du Hunting Game, Oboro est envoyé par l'Administrateur sur l'île où se déroule l'épreuve de survie afin de garder un oeil sur le déroulement de la partie[3]. Il est notamment téléporté au village indigène où se trouvent également Takeshi et Arisa Saigo, avec lesquels il s'allie. Il fait plus tard la rencontre de Kaname Sudo et de Kimihiko Oji, qui leur parlent des Doumés, avant d'apprendre de Mokuren que les villageois comptent sur eux pour les protéger d'autres joueurs venus les tuer.

Lorsque Taro et Shino, deux enfants du village, sont assassinés par Riley, un homme d'Hideaki Kanehira, Oboro discute du projet de Kaname qui souhaite protéger le village. Oboro déclare tout d'abord qu'ils n'ont pas grand-chose à y gagner mais se vexe lorsque Kaname lui répond qu'il ne comptait de toute façon pas sur lui et décide de se joindre à Kaname pour lui montrer de quoi il est capable. Oboro est cependant arrêté peu après par les villageois, étant accusé de complicité avec les hommes de Kanehira. Il déclare toutefois qu'il n'a été arrêté que parce qu'il l'a bien voulu et qu'il pourrait s'évader n'importe quand[4].

Oboro est finalement libéré après que Yukari a exigé que Kaname Sudo nomme un témoin dans le cadre de son duel avec Riku. A l'issue de ce dernier, Oboro participe à la défense du village indigène, éliminant aisément quatre hommes de Kanehira grâce à son sigil. Riley tente de l'abattre d'une balle dans la tête, mais Oboro parvient à extraire la balle tout en éclatant d'un rire démentiel[5]. Oboro finit ensuite par tuer Riley.

Après que les troupes de Kanehira déclarent forfait, Oboro part à l'écart du village et finit par rencontrer le boss du Hunting Game, la reine des Doumés, alors que les troupes américaines bombardent l'île. Oboro se débarrasse aisément de la reine des Doumés et a alors une conversation avec l'Administrateur. Lorsque ce dernier envisage d'interrompre le Hunting Game sans vainqueur, Oboro suggère de désigner Kaname Sudo comme le vainqueur de l'épreuve, ce que l'Administrateur finit par accepter[6].

Aptitudes et compétencesModifier

PouvoirsModifier

"Retour à l'envoyeur !"
―Oboro[src]
  • Contrôle de puissance vectorielle : Le sigil d'Oboro, dont le nom n'est pas connu, lui permet de contrôler à sa guise la puissance vectorielle des objets, ce qui concrètement revient à un très puissant pouvoir de télékinésie. Oboro peut ainsi déformer et contrôler la trajectoire des objets à sa guise. Il lui permet notamment d'arrêter et de renvoyer les balles de revolver tirées par Edward Risler[2] et par les hommes d'Hideaki Kanehira[5], et même de vaincre sans problème une meute de Doumés et leur reine[6]. Par ailleurs, Oboro maîtrise suffisamment bien son sigil pour extraire une balle qui lui a été tirée en pleine tête et s'en sortir sans séquelle majeure[5].

EquipementModifier

  • Dague : Lors de l'affrontement avec les hommes d'Hideaki Kanehira, Oboro brandit une dague ouvragée qu'il plante notamment dans le crâne d'un adversaire pour l'achever[5].

RelationsModifier

AlliésModifier

EnnemisModifier

AnecdotesModifier

  • Oboro semble être très versé dans la religion, et plus particulièrement la religion chrétienne, citant à plusieurs reprises des textes y faisant explicitement référence.

CitationsModifier

"Les humains ne croient que ce qu'ils veulent croire. Ce sont de pitoyables créatures qui acceptent n'importe quel mensonge, du moment qu'il leur plaît."
―Oboro à Kimihiko Oji[src]
"Votre Majesté, je suis désolé d'avoir à vous le dire, mais si je puis donner mon modeste avis de saltimbanque, vous êtes indigne de régner. Vous êtes dénuée des qualités requise : l'intelligence, le charisme, l'éducation, la compassion et surtout, vous manquez cruellement de raffinement. Il est temps pour vous de rendre la couronne. Rassurez-vous, c'est moi qui aurai l'honneur de vous exécuter !"
―Oboro à la reine des Doumés[src]

RéférencesModifier

NavigationModifier